08 Sep

Une huile qui a de la gueule

Par Stéphanie Bois-Houde,

Au premier abord, il faut avouer qu’elle a de la gueule, l’étiquette de la nouvelle huile d’olive extra-vierge La Belle excuse de la maison Oliveraies Stravropoulos de Saint-Liguori. Après le flirt basé sur les apparences, qu’en est-il de cette huile grecque de première pression faite uniquement d’olives vertes de variété koroneiki?

D’un point de vue technique, l’huile non filtrée est le produit d’un pressage le jour même de la cueillette des fruits. Au nez, elle est poivrée avec une nette prédominance herbacée.

En bouche, c’est l’herbe fraîchement coupée et l’amande verte qui s’expriment avec le plus de vivacité. Pour la goûter à sa juste valeur, voici une suggestion d’une banalité effarante. Cuisez à la marguerite une sélection de jeunes légumes-racines (et des betteraves jaunes) avant de les parsemer d’une fleur de sel de qualité et d’un généreux trait de cette huile. Sublime!

Copyrignt Source & lien

One Response to “Une huile qui a de la gueule”

  1. Olives101 Says:

    un article qui parle de cette huile d’olive qui semble interessante :
    http://www.canoe.com/artdevivre/cuisine/article1/2006/09/26/1900352-ca.html

Leave a Reply