01 Oct

ALGERIE: Production d’huile Un manque flagrant de professionnalisme

Par Hamid SaÏdani,

L’Algérie produit en moyenne 35 000 tonnes/an d’huile d’olive et 80 000 tonnes/an d’huile de table, mais importe annuellement 350 000 tonnes d’huile végétale autre que l’huile d’olive pour une consommation nationale d’huile et de graisses de 400 000 tonnes.

La Journée nationale de la vulgarisation agricole, qui marque le début de la nouvelle campagne agricole 2006-2007, a été célébrée hier à l’Institut national de vulgarisation agricole sous le thème de “L’intensification de la production oléicole”. Apparemment pris par les obligations liées aux audiences des membres du gouvernement entamées par le président de la République, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, qui était annoncé pour présider la cérémonie d’ouverture, ne s’est finalement pas déplacé. C’est donc à l’un de ses conseillers, Omar Aït-Ameur, et au président de la Chambre nationale de l’agriculture, Cherif Ould El-Hocine, qu’a échu la mission d’inaugurer les travaux de cette journée et d’écouter les oléiculteurs et les oléifacteurs présents à cette rencontre. C’est donc toute la famille de l’oléiculture algérienne qui était présente à cette occasion pour discuter et échanger les points de vue quant à la situation de la filière et les meilleurs moyens de la relancer.

[Source et Suite] Cliquer ici pour continuer

One Response to “ALGERIE: Production d’huile Un manque flagrant de professionnalisme”

  1. cherif abdelhalim Says:

    Monsieur ,
    nous serons tres heureux de vous acceuillir a notre stand au Djazagro-2009 .
    je vous prie de me contacter : 0550 888 496.
    veuillez agreer monsieur, mes salutations distinguées.

Leave a Reply