12 Oct

L’olivier, arbre dominant dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz

L’olivier, arbre millénaire et symbole de la paix, est le végétal dominant dans la région de Marrakech-Tensift-Al Haouz, couvrant près de 115.000 hectares, soit 75% de la superficie arable et 20 % de patrimoine national en la matière.

A titre illustratif, la production moyenne annuelle dans le territoire du ressort de l’Office régional de mise en valeur agricole (ORMVA) d’Al Haouz (85.860 hectares) s’élève à 160.000 tonnes, dont 56 % sont destinés à la conserve, 32 % à la trituration et 12 % à la consommation locale.

Un document de l’Office indique que la région dispose d’une importante infrastructure de transformation très variée composée de quelque 13 unités de trituration modernes d’une capacité de 1.040 t/j, de 34 unités semi-modernes d’une capacité de production de 1.979 t/j, de près de 800 unités traditionnelles (maâsras) et de quelque 26 conserveries.

En dépit de ces potentialités considérables, il s’avère nécessaire d’œuvrer pour l’amélioration de la conduite du patrimoine oléicole existant, l’extension des superficies plantées en olivier, la modernisation de l’outil de transformation, l’amélioration de la qualité et l’organisation de la profession, lit-on dans le même rapport.

Le document rappelle, par ailleurs, que plusieurs mesures ont été prises dans ce sens à l’échelle régionale, notamment la création en 1998 d’une association de producteurs d’olives au niveau de la wilaya de Marrakech et qui concerne plus de 30.000 exploitants oléiculteurs, ainsi que la mise en place en 1999 d’un Comité oléicole régional regroupant l’ensemble des partenaires du secteur.

[Source] Cliquer ici pour continuer

Leave a Reply