25 Oct

De «fausses» Huiles d’Olives menacent la réputation de l’alimentation italienne

La Coldiretti, principale organisation agricole italienne, a dénoncé mardi la multiplication des produits frelatés «made in Italy», qui compromettent la réputation de la filière alimentaire et font courir des risques pour la santé et l’environnement.

Toutes catégories confondues, le marché des fraudes alimentaires est estimé à un milliard d’euros, selon la Coldiretti, qui réclame dans un communiqué une réglementation italienne et européenne plus stricte en matière de traçabilité.

Au-delà des étiquetages incomplets ou abusifs, l’organisation pointe du doigt la multiplication des produits grossièrement frelatés, destinés aussi bien à l’exportation qu’au marché intérieur tel que l’huile d’olive «extra vierge» provenant d’huile de colza rectifiée avec des colorants et des parfums artificiels.

En octobre, relate la Coldiretti, les carabiniers ou les services des fraudes ont saisi 6000 litres de fausse huile d’olive.

«Cette exemple ne représente que la partie émergée de l’iceberg», souligne l’association.

Une étude publiée mardi par la Confesercenti, une association de commerçants et entrepreneurs italiens, sur la criminalité économique a estimé à 7,5 milliards d’euros la facture de l’activité mafieuse dans la filière agricole.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply