11 Dec

Jijel-Algérie : les potentialités pour développer l’olivier sont importantes

champs d'oliviersLes exploitants d’une huilerie travaillent d’arrache-pied avec deux équipes de neuf ouvriers jusqu’à 22 heures pour triturer d’importantes quantités d’olives ramenées des vergers de la région.

Le président de l’association des oléiculteurs, Youssef Rouikha, est formel : les potentialités pour développer l’olivier sont importantes dans la wilaya. Il y a, selon lui, une aire géographique de piémonts et de montagnes de 30.000 hectares susceptible d’être plantée en oliviers, alors que la surface actuellement exploitée n’est que de 14.000 hectares.

La production nationale en huile d’olive est de 30 millions de litres, a-t-il indiqué. A la sortie ouest de la ville de Jijel, une huilerie semi-traditionnelle, tenue par deux frères, est en pleine effervescence en ce début de mois de décembre.

[Source] Cliquer ici pour continuer

2 Responses to “Jijel-Algérie : les potentialités pour développer l’olivier sont importantes”

  1. Ameur Teycir Says:

    Merci pour la qualité de l’information sur le monde de l’olivier.

    Pour cet article je voudrais remarquer que “Jijel” n’est pas localisé en Tunisie mais plutôt en Algérie (tapez “Jijel” dans Google Maps).

    Bonne courage en votre passion pour l’olivier et pour votre site.

  2. Olives101 Says:

    oups ! erreur rectifiée, merci Ameur pour l’info et les encouragements.

    A bientôt

Leave a Reply