13 Dec

Tunisie: Secteur de l’huile d’olive – Dominance des importations en vrac

Par S.B.

  • L’Italie se classe au 1er rang des pays importateurs d’huile d’olive dans le monde.
  • L’Espagne se classe au 1er rang des pays fournisseurs de l’Italie avec une part de marché de 40% suivie de la Grèce 24% et la Tunisie 24%

huiles d'olivesLa délégation générale du Cepex en Italie vient de publier les résultats d’une étude menée sur le secteur de l’huile d’olive en Italie. Cette étude révèle les réalités du marché agricole italien, des exportations ainsi que les échanges commerciaux entre la Tunisie et l’Italie.

L’industrie de l’huile d’olive en Italie contribue à concurrence de 3,5% de chiffre d’affaires global de l’industrie alimentaire. Il s’agit d’un secteur de petite dimension en termes de nombre d’entreprises estimées à 200 seulement, et qui s’occupent principalement des activités de la première transformation et du raffinage. Environ 30% du chiffre d’affaires global est produit par les quatre premières entreprises de ce secteur.

Le secteur est régi par des lois qui obligent les producteurs à certifier leur production, et à respecter l’étiquetage. Des lois qui, selon cette étude, contraignent les opérateurs à la réalisation d’investissements structurels considérables qui tendent à valoriser et diversifier la production.

La production italienne d’huile d’olive est estimée à plus de 600 mille tonnes, constituée de plus de la moitié d’huile d’olive extra vierge et de 15% d’huile vierge et pour la partie restante d’huile d’olive lampante.

Seule une partie de cette production est réservée au secteur industriel qui réalise également des importations d’huile en vrac à partir des marchés extérieurs et produit quelque 550.000 t d’huile mises en bouteille et dont une majeure partie est commercialisée sur des marchés étrangers.

La consommation d’huile d’olive a atteint un seuil de maturité eu égard à la tradition enracinée d’utilisation de ce produit. Plus de 90% des ménages en Italie consomment de l’huile d’olive avec une moyenne de 12,5 litres par habitant par an. Durant les dernières années, la consommation domestique a enregistré une légère contraction, alors qu’il est constaté une croissance de la consommation dans le secteur de la restauration.

Durant les cinq dernières années, les prix de l’huile d’olive ont connu des variations à la hausse ; cette croissance a été presque homogène pour toutes les catégories d’huile d’origine italienne.

Les acteurs influents à l’intérieur du marché restent surtout ceux de la grande distribution qui ont un haut pouvoir de négociation caractérisé par une forte demande pour des produits assurant une constance qualitative à des prix adéquats.

Une partie infime de ce produit est distribuée à travers les circuits de détail traditionnel.

L’Italie est en même temps l’un des plus importants pays importateurs et exportateurs d’huile d’olive. Les importations, surtout d’huile en vrac, restent une nécessité pour le secteur industriel qui doit disposer de suffisamment de matières premières pour la transformation et la satisfaction de la demande interne et des marchés extérieurs en huile conditionnée. Ces importations sont constituées pour 70% d’huile vierge et extra vierge, et restent similaires aux exportations qui sont composées à concurrence de 61% environ d’huile vierge.

Durant l’année 2006, l’Italie a enregistré une régression des volumes échangés pour ce produit, traduite par une baisse respective des importations et exportations de -8% et -13%. En valeur, ces échanges ont été marqués par contre, par une augmentation des exportations de 10% et des importations de 8%.

L’Italie se classe au 1er rang des pays importateurs d’huile d’olive dans le monde avec une part de marché d’environ 31% ; la croissance moyenne des importations italiennes enregistrée durant la période 2002 -2006 est estimée à 17% en valeur, et -4% en volume. L’Espagne se classe au 1er rang des pays fournisseurs de l’Italie avec une part de marché de 40% suivie de la Grèce 24% et la Tunisie 24%.

Néanmoins il convient de signaler que les exportations tunisiennes sur ce marché ont enregistré une croissance annuelle de 93% en volume et 56% en valeur durant la période 2002-2006 ; cette croissance reste plus importante que celle enregistrée pour l’Espagne : 1% en volume et -17% en valeur, et la Grèce 20% en volume et -2% en valeur.

Cette étude montre par ailleurs que les facteurs de succès des entreprises italiennes du secteur sont dus au niveau de la production, et pour les grandes entreprises, la compétitivité est assurée par la réduction des coûts de production, à travers l’adoption de process de production basés sur la recherche d’économie d’échelle et une meilleure utilisation des capacités d’exploitation des installations.

Pour les petites entreprises, le développement est tributaire de la différenciation du produit et des spécificités du territoire de production, ainsi que des standards qualitatifs et valeurs gustatives des produits offerts.

[Source] Cliquer ici

2 Responses to “Tunisie: Secteur de l’huile d’olive – Dominance des importations en vrac”

  1. kais affes Says:

    i’am kais affes director adjoint entreprise off shore mareth international trading company spéciality import and export every product to market international now this is the season of olive-oil.i’have a large quantity of virgin oil in disorder to export.the price in this moment is 2,7 euro FOB Tunisia .
    contact informations:
    email:kais_affess@yahoo.com
    tél:216 21 184 983;fax:216 74 833 512
    sincerly
    director adjoint
    kais affes

  2. Olives101 Says:

    Hi Kais,

    Please use our forum to post your trade here is the link :
    http://www.olives101.com/forum/index.php

    you can also post on http://www.oliveoilquotation.com/

    Good luck !

Leave a Reply