25 Nov

La production mondiale d’huile d’Olive 2008 attendrait 2,63 M de tonnes

La production mondiale d’huile d’olive devrait atteindre 2.633.000 de tonnes pour la campagne 2007/2008, indique un bilan provisoire adopté par le Conseil oléicole international (COI) lors de la 96e session de son assemblée générale ordinaire tenue du 17 au 21 novembre à Madrid.

Selon le même bilan (entre octobre 2007 et septembre 2008), établi sur la base des éléments d’information fournis par les pays membres du Conseil, la production mondiale d’olives de table devrait, quant à elle, s’établir à 2.153.500 de tonnes, ajoute un communiqué du COI parvenu mardi à la MAP. Cette assemblée générale, qui a coïncidé avec la fin de la mission de la majorité des membres de l’équipe dirigeante du Secrétariat exécutif chargé en 2004 de mettre en œuvre la réforme du COI, s’est penchée sur plusieurs propositions et recommandations issues des réunions des Comités spécialisés tenue à cette occasion.

Dans le domaine de la promotion de la consommation des produits oléicoles, le COI a adopté un plan d’action pour l’année 2009 d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros, axé sur le parachèvement d’une campagne promotionnelle en Inde et la réalisation d’une étude d’évaluation devant permettre, entre autres, d’établir un plan d’action triennal pour l’exploration des marchés russe, chinois et américain.

En matière de normalisation du commerce des produits oléicoles, le Conseil a adopté une nouvelle norme commerciale applicable aux huiles d’olive et aux huiles de grignons d’olive, ainsi qu’une série de procédés d’analyse, dont le plus important est la méthode pour l’analyse sensorielle des olives de table, en raison de son caractère innovateur.

Il a également mis en place de nouvelles règles pour le concours du COI d’attribution de son Prix à la qualité “Mario Solinas 2009” visant à favoriser une plus grande participation des candidats, grâce à une adaptation desdites règles à la réalité structurelle de certains pays membres.

Concernant la formation, le Conseil a décidé d’augmenter de 50% le nombre des bourses octroyées par l’Organisation aux étudiants originaires des pays membres pour permettre à un plus grand nombre d’entre eux de suivre l’un des Masters en oléiculture et oléotechnie dispensés par les universités de Cordoue (Espagne) et de Spolète (Italie).

Le COI, dont le secrétariat exécutif est dirigé actuellement par le Marocain Mohamed Ouhmad Sbitri, est une organisation intergouvernementale au service de l’oléiculture mondiale.

Siégeant à Madrid, le Conseil constitue un forum de rencontre entre les experts en la matière, de confrontation des idées et de prise de décision au sein duquel sont formulées les grandes lignes des actions destinées à préserver l’avenir du secteur.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply