20 Oct

Maroc, Huile d’olive: Les industriels dépités

Ils ne savent plus où donner de la tête. En cause la longue chaîne d’intermédiaires et une spéculation à la règle qui empêchent les industriels marocains de pouvoir faire des prévisions fiables.

Cet état des faits avait réussi, l’année dernière à porter le prix de l’huile d’olive à 50 DH le litre sur le marché international, avant de baisser de 50% au bout de quelques mois. Sur le marché local, au même moment, il est passé de 8 DH à 4 Dh au prix de gros. Pour réguler ce marché, à défaut d’une vraie politique tant promise, les industriels recourent au fonds dit capital oléa lancé par le CIH, visant à mettre en place des projets intégrés (production-transformation-commercialisation) dans des fermes de 2.000 ha et barrer ainsi la route aux intermédiaires. Le Maroc produit à peine 90.000 tonnes par an…

[Source] cliquer ici

Leave a Reply