04 Nov

L’huile d’olive Algérienne ne couvre que 5% des besoins nationaux

La production d’huile d’olive Algérienne ne couvre que 5% des besoins nationaux.

La production Algérienne d’huile d’olive ne couvrirait qu’à peine 5% des besoins du pays en matière grasse végétale, soit une consommation annuelle par habitant inférieure à 1 litre, rapporte la presse de samedi.

Cette situation est considérée comme dérisoire comparée à celle du Maroc et de la Tunisie, selon la même source.


En dépit des progrès enregistrés en matière de production mais aussi de consommation de l’huile d’olive, grâce aux différents programmes de développement de l’agriculture, cette filière n’a pas bénéficié, de l’avis de certains producteurs, de l’importance qu’elle mérite.

Du point de vue économique, l’industrie de l’huile d’olive permet de faire vivre des milliers de familles et des centaines de jeunes se sont lancés dans l’entreprenariat, en créant des petites entreprises de transformations de l’huile d’olive.

A noter que sur le plan international, à part quelques timides percées sur le marché français, l’huile d’olive algérienne est quasiment absente des étales. Par contre, l’huile d’olive espagnole, italienne, et tunisienne sont bien présentes.

Pour rappel, la production et la consommation nationale de l’huile d’olive,estimée en 2004/2005 à 35,3 mille tonnes, atteindra en 2007 prés de 46.000 tonnes et 49.000 de tonnes en 2010/2011.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply