11 Apr

Le secteur de l’huile d’olive: une stratégie dans le brouillard

Par H.H,

L’importance du secteur des olives pour l’économie tunisienne n’a pas besoin d’être démontrée ; mais qu’en est-il réellement des résultats de la stratégie de développement du secteur oléicole arrêtée en 1998 ?

Selon le dernier rapport de la Cour des comptes, le constat est plutôt amer : «un retard net dans la réalisation des objectifs assignés, notamment en ce qui concerne la rationalisation des opérations d’extension des plantations».

La production de plants herbacés n’a pas dépassé 14%, alors qu’elle devrait se situer, selon les prévisions, à hauteur de 70% au terme du Xème plan.

Même le Conseil National Oléicole a du mal à se réunir deux fois par an. Depuis sa création en 1998, le Conseil ne s’est réuni qu’à 3 reprises dont 2 au cours de la même année, relève la Cour des comptes.

Dans sa réponse à la Cour des comptes, le ministère de l’Agriculture a imputé certains de ces problèmes aux difficultés induites par la sécheresse qui a sévi dans le pays au cours des années 2001-2002-2003.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply