17 Jan

La qualité dans la filière huile d’olive en Tunisie

Dans le cadre de sa politique de qualité des huiles d’olives, l’Office National de l’Huile a mis au point une stratégie nationale visant la modernisation du secteur. L’accent est mis sur les méthodes d’amélioration de la qualité dans toutes les étapes de la chaîne de production, de transformation, de conditionnement et de commercialisation en commençant sur le terrain où les meilleures pratiques agronomiques doivent être appliquées, puis à l’huilerie ou doivent être adoptées des méthodes modernes d’extraction.

Au début de chaque campagne oléicole, l’Office National de l’Huile assure:

•  La formation de la main d’œuvre spécialisée dans les domaines de la taille et de la transformation.
•  L’octroi d’une subvention de 30 % pour la mécanisation de la cueillette.
•  La fourniture aux producteurs d’huile d’olive biologique de produits de traitement Bio.
•  L’organisation avec la Collaboration des services du Ministère de l’Agriculture de journées de vulgarisation et d’information à l’intention des techniciens et des producteurs en leur apportant les connaissances nécessair es pour améliorer la qualité de l’huile d’olive.
•  La mise à la disposition des agriculteurs de plants d’oliviers de qualité avec authenticité variétale et produits dans sa pépinière de Bejaoua.
•  La modernisation des systèmes d’extraction par la substitution des techniques traditionnelles par les systèmes continus à deux phases qui en plus de la Compression des coûts, de l’amélioration des rendements, a contribué à l’augmentation du pourcentage de production d’huile d’olive de qualité qui est passé de 30 à 60 %.

Actions menées dans le cadre de la composante Qualité :

Le secteur de l’huile d’olive s’est intégré depuis la fin de l’année 2004 dans une composante ambitieuse visant l’amélioration de la qualité des produits agricoles et la promotion de la commercialisation et de l’exportation, inscrite dans le cadre du projet de renforcement des services d’appui à l’agriculture cofinancée par la Banque Mondiale.

Cette composante a donné un appui supplémentaire et un élan remarquable au secteur qui se sont traduits par la création d’une cellule qualité au sein de l’Office National de l’Huile composée de 3 cadres expérimentés dans les domaines techniques et commerciaux et chargés de :
•  L’élaboration d’une stratégie visant l’amélioration de la qualité et de la compétitivité de l’huile d’olive.
•  L’élaboration des termes de référence de l’étude sur le conditionnement de l’Huile d’Olive approuvé par le comité de concertation de la composante et les experts de la Banque Mondiale.

Cette étude qui sera lancée prochainement se penchera sur le conditionnement de l’huile d’olive, sa faisabilité technique économique et commerciale et permettra de donner une identité à l’huile d’olive tunisienne sur un marché international caractérisé par une offre croissante se distinguant par des signes de qualité qui attestent de la pureté de l’huile d’olive, de son origine géographique «pays», de sa région de production, et de sa variété.

Collaboration de l’O.N.H avec le C.0.I pour l’amélioration de la qualité :

•  Dans le cadre des activités de coopération technique, le Conseil Oléicole International dont la Tunisie est membre actif organise en collaboration avec les centres de recherche de ses pays membres des cours de formation internationaux à différents niveaux à l’intention des techniciens appartenant aux pays membres, destinés à transmettre les informations techniques les plus actualisées issues des travaux de recherche menés sur des différents thèmes.
•  L’Office National de l’Huile a procédé à partir de la campagne en cours à l’organisation de cours de formation nationaux d’initiation, de perfectionnement et de formation de chefs de jury à la dégustation.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply