13 Mar

Plus de trois millions de litres d’huile d’olive produits à Bouira

Plus de trois millions de litres d’huile d’olive ont été produites, au titre de la dernière saison, dans la wilaya de Bouira, indiquent les responsables de la direction des services agricoles (DSA).

A travers cette quantité, la wilaya de Bouira enregistre une nette amélioration de la production comparativement à l’année écoulée, où celle-ci avait dégringolé sous le seuil de un million de litres seulement, suite aux dommages importants infligés aux oliviers par les neiges.

Cependant, même avec l’amélioration relative de la production d’olives  au niveau de cette région, où le rendement à l’hectare a été estimé cette année  à 18 quintaux, avec des pointes de près de 25 qx à l’hectare dans certaine localités, la wilaya demeure toujours loin de l’objectif escompté par les services concernés visant atteindre un seuil de pas moins de 4 à 5 millions de litres d’huile par an, souligne le responsable du service d’organisation de production et de soutien technique de la DSA.

A noter que la superficie occupée par l’olivier dans la wilaya est de 20 310 ha, dont 17 348 ha ont été touchés par l’opération de récolte d’olives durant cette dernière campagne, a précisé la même source.

M’chedallah (à l’est de la wilaya), Lakhdaria, Hizer et Kadiria, constituent les régions les plus en vue en matière de production oléicole, notamment la  variété “Chemlal”, considérée comme étant le plus répandue dans la wilaya, en  raison de la qualité supérieure de son huile, ont assuré des spécialistes en la matière.

Une des particularités caractérisant cette saison : la rareté de l’huile au niveau des huileries, comparativement aux saisons précédentes où des quantités importantes de ce produit étaient disponibles, au point où elles ne trouvaient pas acquéreur, a relevé ce responsable. Ce dernier explique cette situation complexe par “l’écoulement et l’épuisement”  du stock de la wilaya par les propriétaires des huileries, dont la majorité  avaient procédé, l’année dernière, “à la liquidation de leur production par crainte d’une mévente”. De grandes quantités d’huile d’olive ayant été écoulées au profit même d’acquéreurs étrangers.

Cette denrée fait l’objet présentement d’une hausse de la demande, portant  ainsi son prix à 250 DA le litre. La wilaya de Bouira compte 171 huileries, dont 52 traditionnelles, 69  semi-automatiques et 50 modernes. Ce nombre important a grandement contribué à triturer 171 376 qx d’olives en un temps court, a-t-on indiqué.

[Source] Click here

Leave a Reply