24 Oct

Une campagne 2007 stable pour l’Huile d’Olive Tunisienne

Par Galia Skander

olive noire sur l'arbreSelon la bourse de l’Huile d’Olive du marché de Gremda à Sfax, capitale de l’olivier et de l’huile d’olive, on s’attend à une saison stable, de point de vue prix. Au fait, le kilogramme d’olives sur pied est vendu actuellement à 650 millimes.

Ce montant est le même que celui de la campagne 2006-2007. On s’attend donc à ce que les prix de l’huile d’olive restent dans le même niveau que ceux pratiqués l’année dernière.

A savoir, cette moyenne était de 4 Dt le kilo d’huile, sachant que la production de cette année est présumée excellente et abondante, surtout avec les pluies automnales sur le Sahel et sur la façade orientale du gouvernorat de Sfax, soit les régions d’El Hencha, El Amra et Jebeniana, ainsi que dans la région de Zarzis et Médenine, où les quantités de pluie pendant le mois d’octobre ont dépassé les 50 mm.

Pour nos compétiteurs, et surtout l’Espagne, on note une production prévisionnelle exceptionnelle avec 1.400.000 tonnes d’huile d’olive, c’est le cas aussi en Italie, la Grèce, la Turquie, le Maroc, l’Egypte et, surtout, la Syrie.

La cueillette va démarrer cette année vers la mi-novembre et durera 5 mois et demi, sachant que les agriculteurs demeurent optimiste surtout à Zarzis et Sfax.

L’OTD (Office des Terres Domaniales) vient de vendre sur pied les olives du Domaine Al Fath à Bir Ali Ben Khalifa dans la région de Sfax, qui compte 45.000 pieds d’oliviers, pour le prix de 2,3 millions de Dt, c’est déjà un bon indicateur du marché.

Toutefois, on espère que la baisse du dinar tunisien par rapport à l’Euros, de 14 % en 2007, et la demande soutenue de l’huile d’olive sur le marché international vont contribuer à la stabilité des prix, sur un marché très chahuté et souvent imprévisible, ce qui a amené plusieurs spéculateurs à la faillite lors de la dernière compagne.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply