29 Dec

Vers une production oléicole record à Bouira

Par M. Adjaout,

Toutefois, la zone oléicole est située à majorité en région montagneuse, soit une superficie totale de 67% ce qui rend difficile l’entretient de l’olivier et autres travaux, la région de Lakhdaria dispose d’une superficie dépassant les 4 000 ha, suivie d’Ahnif, Mehedallah et Haïzer avec respectivement 3 700 ha, 2 810 ha et 2 200 ha.

Alors que la région de Mchedellah demeure réputée pour la variété d’olive “achemlal” très appréciée surtout son huile de très bonne qualité avec un taux d’acidité de moins 0,8%.

En revanche, grâce aux différents programmes de soutien de l’Etat dont avait bénéficié la wilaya de Bouira notamment le soutien à l’oléiculture dans le cadre du PNDA, l’activité connaît depuis quelques années un essor appréciable, à commencer par la superficie oléicole qui était de 14 932 ha dans les années 90 et qui passe aujourd’hui à plus de 20 000 ha avec un peuplement qui dépasse le million d’olives, ajoutez à cela la réalisation de 513 542 cuvettes, 208 971 oléiastres greffés et 70 372 arbres regénérées.

L’opération de trituration se poursuit toujours au niveau des 184 huileries réparties en 96 traditionnelles, 39 semi-automatiques et 49 ultramodernes. Cependant, au 5 décembre dernier, 5 200 ha de superficie oléicole ont été récoltés pour un rendement de 3 9000 quintaux d’huile d’olive et 9 000 autres de table. L’opération avance selon les conditions climatiques et risque de s’étendre jusqu’à la fin du mois de février prochain. Aujourd’hui, le litre d’huile d’olive se vend à 300 DA, un prix qui risque d’être revu à la hausse compte tenu de l’augmentation de celles végétales.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply