13 Jul

[Syrie] L’industrie de l’olive “un aliment principal en Syrie”

L’olive représente un aliment principal en Syrie et sa culture constitue une source essentielle des revenues d’un grand nombre de paysans.

L’olive est plantée principalement à Lattaquié où la superficie cultivée est de plus de 42239 mille hectares et le nombre d’oliviers se chiffre à 8.946 millions dont 7.464 millions sont fruitiers.

Toutefois, le secteur de l’olive souffre d’un nombre de difficultés qui entravent sa perpétuité, dont l’absence de l’identification génitale des espèces locales d’olive et l’inexistence des laboratoires nécessaires pour inspecter la qualité des olives, l’instabilité de la production, la propagation de plusieurs maladies et fléaux et l’emploi des moyens traditionnels dans la récolte d’olives.

Cette agriculture s’est étendue à de nouvelles régions. De grands projets ont été élaborés et exécutés pour améliorer cette agriculture, dont la construction de grandes oliveries, le projet de l’identification génitale d’olive pour avoir de nouvelles espèces résistantes aux maladies, aux fléaux et à la sécheresse, exécuté en collaboration avec l’Italie, et celui de la modernisation des laboratoires pour améliorer les qualités de l’huile d’olive produit.

Quand aux déchets des oliveries, le ministère de l’environnement exécute actuellement un projet financé par l’UE pour mettre au point une gestion totale de ces déchets, éviter les effets négatifs de la production de l’huile d’olive et organiser la production d’olives et de son industrie pour qu’elle puisse correspondre aux standards écologiques-

Source & Lien

Leave a Reply