29 Aug

Une nourriture riche en huile d’olive et en légumes crus est associée avec un taux de mortalité inférieur chez les patients italiens âgés.

Selon les auteurs, le Dr Giovanna Masala et collaborateurs de l’unité de nutrition moléculaire de Florence ainsi que de nombreux auteurs travaillant dans les principales villes italiennes, les habitudes alimentaires jouent un rôle important dans la santé.

Ils ont investigué pour différents régimes la mortalité générale dans une large série d’Italiens âgés recrutés dans cinq centres : Varèse et Turin, Florence, Naples et Raguse.

Les investigations ont concerné 5.611 sujets (72,6 % de femmes) âgés de 60 ans ou plus enrôlés en 1993 – 1998 et suivis de manière prospective pendant en moyenne 6,2 années. Il y eut 152 décès dans ce groupe de patients dont 98 femmes.

Quatre régimes différents furent identifiés en utilisant l’information collectée lors de l’enrôlement. L’association entre les régimes alimentaires et la mortalité totale fut évaluée.

Le régime huile d’olive et salade caractérisé par une grande consommation d’huile d’olive, de légumes crus, de soupe et de volailles a émergé comme étant inversément associé avec la mortalité totale. Après ajustement pour le sexe, l’âge et le nombre de calories ingérées, la mortalité totale à été constatée avoir été réduite d’environ 50% dans le quartile le plus élevé. Cette association a persisté après ajustement pour diverses conditions additionnelles.

Le régime pâtes et viandes caractérisé par les pâtes, la sauce tomate, la viande rouge, les charcuteries, les graisses d’origine animale, le pain blanc et le vin fut associé avec une augmentation totale de la mortalité, mais seulement pour les plus gros consommateurs.

Les régimes diététiques de la population âgée italienne devraient recommander dès lors, pour les auteurs, une alimentation à haute proportion en huile d’olive, légumes crus et volailles.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply