26 Oct

La production et la commercialisation de l’huile d’olive Algérienne en débat

La production et la commercialisation de l’huile d’olive dans la perspective de son exportation ont été au centre d’une rencontre tenue mercredi à la Chambre de l’agriculture de la wilaya de Jijel en présence d’un consultant agricole auprès du ministère français de l’Agriculture.

Lors de cette séance de travail qui a regroupé les oléiculteurs et les oléifacteurs (transformateurs) de la région et M. André Vielmas, consultant agricole et directeur général dans une entreprise basée dans le sud de la France, il a été, notamment question des modalités pratiques de production, de traitement, de conditionnement et d’emballage des produits oléicoles destinés au marché européen. Cette visite d’un expert agricole français s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Algérie et l’Union européenne dans le domaine agricole.

La wilaya de Jijel a été la première étape de cette concertation à l’initiative du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ont indiqué les responsables de la chambre locale de l’agriculture. L’hôte de la chambre a visité, au cours de son séjour, plusieurs huileries et aires de production d’olives dans la wilaya de Jijel, s’intéressant particulièrement aux capacités de production et de transformation installées dans la région.

M. Vielmas, qui a relevé avec satisfaction les potentialités existantes, a estimé que plusieurs facteurs concourent à la pénétration du marché européen de l’huile d’olive algérienne. Dans ses interventions devant les producteurs potentiels, il a notamment insisté sur certains critères et paramètres indispensables pour l’entrée de ces produits sur les marchés de l’Europe.

Il s’agit à moyen terme, selon cet expert, de la mise en place d’un programme de travail, de la réunion des conditions nécessaires pour l’organisation de la profession en coordination avec les oléifacteurs et les oléiculteurs, du stockage de l’huile d’olive, de l’hygiène et du conditionnement du produit fini.

”Le marketing exige aujourd’hui un label de qualité”, a notamment souligné ce consultant agricole qui a également fait état de plusieurs autres recommandations jugées ”non moins importantes” par les professionnels de la région de Jijel, et destinées à stimuler la production oléicole dans la perspective de son exportation sur les marchés extérieurs.

[Source] Cliquer ici

Leave a Reply